La première semaine de notre périple en Irlande-Ecosse

Jeudi 2 août, nous partons dès 9h pour notre périple en Irlande et Ecosse. Après environs 500 km, nous atteignons notre première étape, Saint Aignan au environs de Tours. c'est là que nous découvrons les berges du Cher et un très bon restaurant, le Crêpiot, que nous recommandons à tous les amoureux de la bonne ambiance et de la nourriture traditionnelle. http://lecrepiot.free.fr/

C'est aussi l'occasion de chanter quelques titres des années 70 à 2000 qui sont proposés par un artiste local très sympa.

 

Nous quittons Roscoff
Nous quittons Roscoff

Vendredi 3 août, nous quittons Saint-Aignan sous le soleil direction Roscoff ou nous devons embarquer vers 19h. En route nous faisons un détour par le Mont Saint-Michel, que nous atteignons sous un orage bref...mais intense qui nous force à mettre les vêtements de pluie en catastrophe.

En route, un redoutable vent de travers nous prépare à ce qui nous attend en Irlande...et use les pneus sur le coté!!! 

Après une longue journée et 600 km nous embarquons à bord du Pont-Aven direction Cork, que nous atteindrons vers 10h (heure locale) et une nuit mouvementée en raison de la forte houle...

Nous sommes agréablement surpris de la façon dont les motos sont amarrées, avec une sangle, et surtout une protection de selle bien épaisse.

 

La pluie nous attendait...
La pluie nous attendait...

Samedi 4 août, nous débarquons à Cork sous un ciel gris mais prêts à rouler pour découvrir l'Irlande. Après moins de 1 km...nous enfilons les impers pour ne plus les quitter pendant 3 jours...le baptême du feu, si l'on peut dire.

La conduite à gauche ne nous pose pas de problèmes particuliers et nous voilà partis pour plus de 200 km de petites routes humides, ombragées et tournantes à souhait!

Nous sommes très agréablement surpris par la conduite des irlandais, qui est courtoise et respectueuse des nombreux piétons et vélos qui partagent la chaussée hors des agglomérations.

Entre deux averses, nous faisons un pause déjeuner, en fait vers 14h, sur la petite localité de Leap, dans un restaurant nommé "The Motorcycle Grill", où le proriétaire est un passionné. Il en profite pour nous faire la pub de la nouvelle Triumph Explorer...chauvinisme oblige!

Nous repartons sous une pluie battante, vers la pointe ouest du sud de l'Irlande, à Crookhaven, avant de remonter vers Bantry et Kenmare pour terminer à Killarney, sous le soleil, ouf!

Y a pas foule à la plage !
Y a pas foule à la plage !

Dimanche 5 août, Départ vers 9 heures pour faire le tour du très fameux "Ring of Kerry" qui nous conduira sur la péninsule de Dingle. Le temps n'est pas de la partie et commence à plomber le moral car nous ne profitons pas entièrement du paysage qui nous est proposé...

Une halte déjeuner dans un pub nous permet de découvrir un sport inconnu pour nous: le football gaélique qui semble déclencher les passions irlandaises. Nous sommes au coeur du Kerry et l'équipe régionale rencontre une autre province en 1/2 finale du championnat. Le patron du pub nous explique en quelques mot le 'GAA' qui nous apparait comme un mélange de football et de rugby...

Nous arrivons à Dingle en fin d'après midi.

Le soir nous nous ressourçons au John Benny Moriasrty's Pub et le serveur nous indique un circuit à ne pas louper pour le lendemain matin, la Slea Head drive. Son conseil s'avèrera excellent, merci.

La nuit nous découvrons, contre notre gré, les effets de la consommation excessive d'alcool par les jeunes irlandais...car nous logeons en plein centre-ville et en face des pubs... 

Paysage de la Slea Head drive
Paysage de la Slea Head drive

Lundi 6 août, vers 9 heures, nous partons à l'assaut de le Slea Head drive et après quelques kilomètres nous découvrons une route très étroite qui, à flan de montagne nous fait découvrir de magnifiques paysages sauvages. Nous continuons notre route vers Limerick et nous nous apprêtons à découvrir les très fameuses "Cliffs of Moher" quand le brouillard et la pluie battante nous bloquent quasiment sur la route. Nous n'avons aucune visibilité, et sommes contraints de fuir ce site célèbre au plus vite... Le hasard faisant bien les choses, nous découvrons quelques km plus loin un petit village, au bord de la côte, où nous avons le plaisir de voir un dauphin nager avec quelques baigneuses courageuses !!! 

C'est également l'occasion de voir notre premier chateau, le Dunguaire Castle en arrivant sur Galway ou nous nous posons pour deux nuits...demain nous voyagerons léger pour visiter le Connemara !!! 

Typique du Connemara
Typique du Connemara

Mardi 7 août, Le Connemara est au programme sous un ciel uniformément bleu et un soleil qui nous met tous d'excellente humeur ! 

Sous le soleil la vie est belle, et les paysages magnifiques. Nous quittons Galway en longeant la mer, puis nous commençons à entrer dans le Connemara ou la roche se fait de plus en plus présente ainsi que les murs de pierre, retirés des champs au fil des siècles et qui servent de cloture, que ce soit au bord des routes ou entre les parcelles.

Dans les champs, bien souvent, les chevaux , les vaches et les moutons cohabitent.

Avant d'atteindre Clifden, nous longeons la cote par une petite route escarpée. A noter qu'en Irlande, il ne faut jamais manquer les routes touristiques dites "Coastal Road", c'est toujours magnifique.

Au fil des heures, le soleil laisse la place aux nuages et nous amorçons la descente vers le sud et Galway. Nous découvrons alors une partie de la R336 entre Leenana et Maam cross qui nous enchante. Nous roulons des kilomètres, seule la lande nous entoure ainsi que des commets caillouteux et désolés !

On a coutume de dire en Irlande : En enfer ou dans le Connemara ! 

De retour à Galway, nous faisons un peu de tourisme urbain et quelques emplettes.

Lors du contrôle quotidien des machines, Benoit constate que quelques gouttes d'huile perlent et tombent du cardan de transmission sur la roue arrière, Alerte ! Nous appelons immédiatement le garage Honda de Glasgow où nous devrons nous rendre samedi pour, nous espérons, un simple resserrage.  

Paysage du Mayo
Paysage du Mayo

Mercredi 8 août, nous continuons notre remontée de la côte ouest de l'Irlande et atteignons la région du Mayo. De cette étape nous ramenons encore une fois des paysages variés et des routes sinueuses à souhait, mais surtout une petite discussion avec un "éleveur" de poissons. Lors d'un de nos nombreux arreêts photos, nous demandons à un pêcheur ce que sont les grands parcs circulaires au milieux des baies, et il nous explique qu'il s'agit d'élevage, en mer, de saumons et de truites et qu'ils nourrissent chaque jour ...

Arrivée à Sligo ou nous séjournerons dans un ancien hopital ...

Errigal Mountain
Errigal Mountain

Jeudi 9 août, Le Donegal est au programme de cette journée qui commence une fois encore sous un coleil radieux. Point d'orgue du jour, les Falaises de Slieve League qui nous réservent des surprises.

En effet, il faudra que la plus courageuse de nous quatre marche presque une heure pour accéder au site. Nous nous présentons devant une barrière ouverte et un parking déjà bien rempli ou nous posons les motos car il nous semble que nous voyons un point de vue à quelques centaines de mètres. Erreur! il faut marcher sur une route étroite, mais où des voitures circulent. Au bout d'un moment, nous décidons, avec Benoît, de repartir chercher les motos, afin d'accéder au site. Une délicieuse glace nous y attend !

Notre route continue en direction de Letterkenny, à travers le magnifique Glenveagh National Parc ou nous découvrons des paysages plus sauvages et grandioses les uns que les autres, magnifique!

Chaussée des Géants
Chaussée des Géants

Vendredi 10 août, Nous quittons l'Irlande pour entrer au Royaume Uni pour nous rendre à Belfast en passant, bien sûr, par la Chaussée des Géants.

Ce site qui est le résultat d'une éruption volcanique vieille d'environ 60 millions d'années présente des roches forme octogolane tout à fait saisissantes. C'est l'occasion de faire quelques photos sous un soleil éclatant (encore une fois)!

En route vers Belfast, nous découvrons une superbe route pour la moto entre Cushendall et Larne, la A2 qui serpente entre la mer et la montagne et nous permet d'enchaîner les virages tout en douceur.

L'arrivée sur Belfast se passe dans une circulation dense mais sans stress particulier. Pour le repas du soir, nous avons la surprise de découvrir que les prix en Angleterre ne sont pas ceux de l'Irlande, Aïe !!! Nous dévalisons donc une superette SPAR et faisons un pique-nique dans la chambre...

Demain, c'est direction l'Ecosse ...

Cliquer sur une photo pour démarrer le diaporama